Une exploration anale dans toute sa splendeur

Quand la femme de ménage découvre que je me maturbais, elle a décidé de me soulager la queue en me proposant une fellation. Titiller ma queue n’a rien de sexuel pour elle. Elle s’y connait bien en pipe et la sensualité avec laquelle elle titillait le membre viril dénotait de l’art. Ces années de pratiques lui ont permis de s’améliorer. Mais ce qu’elle ignorait, c’est que je ne suis pas du genre à m’arrêter au premier quart de tour. Une baise n’est éffective que lorsque je libère mon sperme. Il faut donc que je découvre à quoi ressemble son cul ou sa chatte.